ACCUEIL Activités associatives Toute notre actualité Brèves Liens

 

Contact :

Association culturelle N'Imazighen

Bruxelles

Rédaction

 

 

Retour au pays

Quand il retourne au pays de sa chère enfance
Et qu'il foule à nouveau le sol de sa naissance,
Tout en lui se renouvelle, se métamorphose ;
Le passé se redessine et se recompose.

Tel un papillon qui naît de sa chrysalide
En déployant ses ailes trop longtemps retenues,
Il volette de visage en visage et déride
Les joues mouillées de larmes des personnes reconnues.

Rien n'a changé dans cet univers familier :
Le Djurdjura veille sur les vivants et les morts,
La grand-mère prépare le couscous près du foyer
Et la sorcière continue de jeter ses sorts.

Comme il est agréable de revoir les siens,
De renouer le contact ou resserrer les liens !
Emigré il est, mais kabyle il restera
Jusqu'à son dernier souffle, au pied du Djurdjura.

Bats-toi ma soeur

Dis-moi, c'est quoi cette rumeur
Parvenue à mes oreilles ?
On te dit polluée, ma sœur,
Par des milliers de bouteilles !

Serais-tu tombée en disgrâce
Au pays des Imazighen ?
Et vont-ils te voiler la face
Jusqu'à te priver d'oxygène ?

C'est quoi cette manière de salir
Ce qui est naturellement beau ?
Ont-ils pris conscience de bâtir
Ta dernière demeure, ton tombeau ?

Vas-tu te laisser enterrer
Sans te défendre, sans réagir ?
Ou ne vas-tu pas déterrer
La hache de guerre et la brandir
Pour que s'arrête cette mise à mort
Qu'ils attribuent au mauvais sort ?

Car moi je ne veux qu'une chose :
Que tout se métamorphose
Pour que je te retrouve belle
De ta parure naturelle.
Alors je pourrai vivre en paix
Sûr de ton éclat à jamais.

Ernest Jouzel - (Le Breton des Ouad'hias)
Iwad'iyen - Tamurt Leqvayel

 

Agenda