ACCUEIL Activités associatives Toute notre actualité Brèves  Liens

 

Contact :

Association culturelle N'Imazighen

Bruxelles

Rédaction

 

 

                                                     SAGHRU

                                                    

SAGHRU chante la liberté

 

Les rebelles sont de retour .Le groupe de musique amazighe engagé SAGHRU vient de sortir son nouvel album intitulé Tilelli (liberté). Un véridique cocktail entre divers rythmes et styles du monde mais avec une inspiration toujours des rythmes originaux de Tamazgha.

Plusieurs images poétiques incluent le nouvel album des vedettes oubliées, des insoumis de tout les temps, les guerriers du rythme et du mot.

L’œuvre de SAGHRU renferme dix beaux bouts dont elle est esquissée d’une qualité esthétique spéciale, originale et inimitable la pénitence du peuple amazigh, sa vie âpre, la destruction de lui même par ses propres mains, la marginalisation et la soumission des amazighs sur leurs propre terre mais aussi un hommage à ce peuple et ses symboles.

Bref, les jeunes artistes de ce groupe amplement affectionné par le public lancent un cri de liberté.

Dix titres récalcitrants, avec un langage très clair, sont capables de déshabiller la vérité et d’éclaircir l’itinéraire :

-  Anassaf : crayonne la trahison et l’infidélité entre amis, entre frères et entre Imazighen même.

-  Ayhay ! : le deuxième titre de l‘album d’une façon ironique raconte l’écart entre les gouverneurs et les gouvernés, craque l’image d’Amghar (AJERRAY) dans notre société et divulgue le vole de notre télévision par les panarabistes et le danger de cette dernière, avec sa charge de détérioration de la réalité sur le peuple.

-  Tamazirt : un vrai tableau dont le groupe a bien réussi d’exprimer l’amour, l’allure et l’attachement à la terre, les origines et racines.

Autre, Tarir, adresse le message à ceux qui monopolisent la cause et se croient Papes et Seigneurs de Tamazight, se considérant les seuls Amazighs.

-  Sliman Uili, un spécial hommage aux détenus de la cause, à Agadir, Ameknas, Imtghren et Bumal n Dades en la personne de ce jeune, dédié à leurs parents et familles et à tous ceux qui pour la liberté sont prêt pour le sacrifice le plus onéreux.

-  Ul-inu, une chanson d’amour, une aventure amenée avec un style slow un peu country, un jus de sentiments et d’émotions

-  Ameghnas est un miroir qui reflète, décrit et retrace d’une manière chronologique les événements qu’a connus l’université marocaine en commençant de Taza jusqu’à Imtghren, cette université, lieu de tolérance et d’instruction, qui est malheureusement devenu un endroit propice pour des bandes terroristes panarabistes soutenues par le pouvoir contre la voix libre du peuple marocain.

-  Tagrest Taberkant, spécial hommage aux hommes libres de Bumal n Dades, détenus de l’hiver noire.

-  Tamara narquoisement aussi trace soigneusement l’image des Imazighen et leur vie amère.

Enfin le groupe clos l’album avec une autre chanson très symbolique mais aussi différente par son style et sa composition intitulée Gragh !

 

Dans ce deuxième chef-d’œuvre de groupe qualifié de Oulahlou marocain, SAGHRU nous fait sentir l’odeur des grands ; par la musique et par le chant et la voix, Mallal, Izenzaren, Matoub et Idir sont tous là, tout simplement avec une incomparable façon de dire les choses et une homogène personnalité des jeunes de Sud-Est marocain.

Nba, Najib, Khaled, Omar et Yassine avec une participation de ce petit guerrier de Saghru Mohamed Oualarbi agé de 14 ans au solo.

 

Bibliographie de GROUPE MUSICAL : SAGHRU.

 

Les chansons du Groupe Saghru est une euphonie de musique amazighe et la musique du monde. Saghru s’inspire premièrement de Ahidous et les arts traditionnels purement berbères et en suite des autres styles musicaux internationaux tels que le country, le Slow, le Rock…etc. La fin, c’est d’amener la musique amazighe à ébrécher la mondialité et être à la hauteur.

Ce groupe nouveau-né fondé en 2006 ne connait qu’un succès d’estime après la sortie de son premier album intitulé Muh’a ! en décembre 2007 .Et selon les spécialistes de la musique, son deuxième album intitulé Tilelli (Liberté ) qui est en vente actuellement, aura le même niveau de succès qui lui permettra de lancer sa carrière. Outre sa passion pour la musique, il s’est investi dans plusieurs autres causes, notamment dans la défense de l’identité amazighe en Afrique du Nord.

 

Diverses participations à travers le Maroc devant un nombreux public.

 

Les poèmes du groupes sont écrits par M’barek Oularbi (Nba) (M’llaab Sud-est du Maroc), fondateur du groupe, Omar Derouich, Mallal et Zanifi, avec toujours les portes ouvertes à ceux qui veulent faire honneur à la chanson amazighe.

Composition musicale de M’barek Oularbi fondateur (Groupe Saghru).

 

Les membres du groupe :

* M’barek Oularbi ou Nba : Chants, guitare, flûte et harmonica.

* Khalid Oualarbi : Chorale, guitare solo et oud.

* Najib Elmansouri : Clavier.

* Athmani Yassine : Guitare basse.

* Omar Essail : Percussions et autres instruments.

* Mohamed Oualarbi agé de 14 ans : Solo

 

Par : Omar Zanifi

Asif n Dades, Warzazat (Sud-est du Maroc)

 

 

Agenda